• Comment l’upcycling peut atteindre des standards de luxe avec La Petite Eugènes

     Comment l’upcycling peut atteindre des standards de luxe avec La Petite Eugènes

    Dans un monde où la consommation rapide domine, il est essentiel de redécouvrir des méthodes plus durables et respectueuses de l’environnement. L’upcycling, ou surcyclage, est une de ces méthodes qui consiste à revaloriser des vêtements de seconde main pour leur donner une nouvelle vie. Cependant, l’upcycling ne se limite pas seulement à l’aspect écologique ; il peut également atteindre les plus hauts standards de luxe. Avec ma marque, La Petite Eugènes, je m’engage à démontrer que l’upcycling peut rivaliser avec les créations des plus grandes maisons de couture.

     

    Sélection minutieuse des vêtements

    La première étape pour créer des pièces de luxe à partir de vêtements de seconde main est la sélection rigoureuse des articles. Chez La Petite Eugènes, chaque vêtement est choisi avec soin pour son état impeccable, la qualité de ses matières et son style intemporel. Cette sélection minutieuse garantit que les pièces de départ possèdent déjà une certaine noblesse, prête à être sublimée par le processus de transformation.

    Des finitions précises et de qualité

    La qualité des finitions est un critère déterminant pour toute pièce de luxe. Dans mon atelier, chaque vêtement est traité avec le plus grand soin. Les finitions sont réalisées avec précision, assurant ainsi une durabilité et un confort exceptionnels. Les techniques que j’ai développées au sein des plus grandes maisons de mode me permettent de proposer des créations où chaque détail est pensé et exécuté à la perfection.

     

    L’art de la broderie

    La broderie est un autre élément clé qui élève mes créations au rang de luxe. Je brode chaque pièce à la main, utilisant des paillettes françaises en acétate de cellulose et des perles européennes en verre. Ces matériaux précieux, alliés à des techniques de broderie innovantes, apportent une touche d’originalité et de sophistication à chaque vêtement. La broderie n’est pas seulement un ornement ; elle raconte une histoire et confère à chaque pièce une identité unique.

    Coupes travaillées et modèles exclusifs

    Pour que chaque vêtement tombe parfaitement sur les clientes et clients, les coupes sont minutieusement travaillées par une modéliste expérimentée. Cette attention aux détails dans la conception assure un ajustement impeccable et met en valeur les formes de manière élégante et flatteuse. De plus, chaque collection de La Petite Eugènes propose des modèles exclusifs et originaux, garantissant que chaque pièce est unique et se distingue par son caractère exceptionnel.

    L’upcycling au cœur du luxe

    L’upcycling peut sans aucun doute répondre aux standards du luxe lorsqu’il est réalisé avec passion, expertise et une attention inébranlable à la qualité. Avec La Petite Eugènes, je prouve que la mode durable et respectueuse de l’environnement peut aussi être synonyme de raffinement et d’élégance. En redonnant vie à des vêtements de seconde main, je crée des pièces uniques qui allient durabilité, esthétisme et luxe.

    En conclusion, l’upcycling n’est pas seulement une tendance écologique, mais une véritable opportunité de redéfinir le luxe de manière plus responsable. La Petite Eugènes est l’exemple parfait de la façon dont la créativité et l’artisanat peuvent transformer des vêtements oubliés en véritables œuvres d’art, tout en respectant les standards les plus élevés de la mode de luxe.

  • La Poésie du Métissage dans la Mode

    La Poésie du Métissage dans la Mode

    Dans un monde en perpétuel mouvement, où les frontières entre les cultures et les époques deviennent floues, je trouve mon inspiration. Mes créations se veulent une ode à la diversité, une célébration de la mixité et une invitation à un voyage poétique à travers le temps et les styles.


    La Légèreté et la Fluidité : Un Hymne à la Liberté

    Chaque pièce que je crée est pensée pour évoquer la légèreté et la fluidité. J’aime que mes vêtements soient comme des poèmes, légers et aériens, capables de flotter dans l’air et de suivre les mouvements du corps avec grâce. Cette fluidité, je la retrouve dans les vêtements de nuit de nos grands-mères, ces chemises de nuit délicates et évanescentes qui semblent tout droit sorties d’un rêve.


    L’Hybridation des Styles : Une Symphonie Visuelle

    J’adore jouer avec les contrastes et les hybridations. Les ensembles jogging des années 80, avec leurs couleurs vives et leurs formes généreuses, se mélangent dans mon imaginaire avec les rideaux en dentelle de nos grands-mères et les tailleurs classiques aux épaules larges. Ces éléments, a priori dissonants, trouvent une harmonie surprenante et singulière dans mes créations.


    Jeux de Matières : Entre Douceur, Opacité et Transparence

    La matière est pour moi une source infinie d’inspiration. Je cherche à créer des dialogues visuels et tactiles entre des textures variées. La douceur d’un tissu moelleux contraste avec la rigueur d’un textile opaque, tandis que la transparence légère d’une dentelle joue avec la lumière et révèle la peau de manière subtile et élégante. Ces jeux de matières créent des expériences sensorielles uniques, à la fois douces et intrigantes.


    La Mixité : Une Nécessité dans notre Monde

    Je suis convaincu que la mixité est essentielle dans notre monde. Nous sommes tous un mélange de nos expériences, de nos cultures et de nos influences. Pour moi, il est crucial de célébrer cette diversité et de la refléter dans mes créations. La richesse de notre monde réside dans sa diversité, et c’est cette diversité que je cherche à magnifier à travers mes vêtements.


    Voyager et Apprendre : Une Force Inouïe

    Voyager et découvrir d’autres cultures est une source inépuisable d’inspiration et de force. Chaque voyage est une opportunité d’apprendre, de s’enrichir et de s’ouvrir à de nouvelles perspectives. J’ai la chance de pouvoir partager cet optimisme et cette joie de vivre à travers mes créations, et je souhaite que chaque pièce porte en elle un peu de cette énergie positive et de cet esprit d’ouverture.


    Mes créations sont une invitation à embrasser la diversité et à célébrer la richesse de nos différences. Elles sont le reflet de mon optimisme sans faille et de ma joie de vivre. En mélangeant les époques, les styles et les matières, je cherche à créer des vêtements poétiques, légers et fluides, qui racontent une histoire unique et personnelle. C’est cette vision que je souhaite partager avec vous à travers chaque pièce que je crée.

  • Mon Histoire Créative : La Naissance de La Petite Eugènes

    La Découverte de la Broderie

    Mon aventure créative a véritablement commencé par un coup de foudre inattendu. C’est au détour de missions intérim dans les prestigieuses maisons d’art de Chanel que j’ai découvert la broderie. Très vite, j’ai compris que cet art ancestral me touchait profondément, réveillant en moi des souvenirs enfouis et une passion naissante.

    Enfant, ma mère m’a initiée au point de croix, et je me souviens encore des longues après-midis passées à admirer les broderies qu’elle réalisait sur des nappes. D’une certaine manière, la broderie était déjà présente dans mon ADN familial. Une de mes grands-mères tricotait des pulls pour toute la famille avec une rapidité déconcertante, tandis que l’autre cousait des vêtements pour ses enfants. À leur époque, ces compétences s’apprenaient à l’école, mais je pense que la fibre créative s’est transmise de génération en génération.


    L’Apprentissage du Luxe et des Détails

    Commencer à broder pour une maison de luxe m’a permis de maîtriser les détails et les finitions propres à ce secteur. Lorsque j’ai commencé à prendre des cours de broderie, j’avais déjà cette sensibilité innée pour le travail bien fait, et cela m’a été d’une aide précieuse. Je me suis imprégnée de chaque technique, de chaque nuance, jusqu’à ce que la broderie devienne pour moi une seconde nature.


    Une Vision Écologique de la Création

    J’ai toujours rêvé de créer ma propre marque de vêtements. Cependant, mes valeurs écologiques m’ont souvent freinée. Quel est l’intérêt de créer une énième marque de vêtements, me disais-je, alors que notre planète est déjà submergée de textiles qui finiront par devenir des déchets ? Cette perspective m’était insupportable et m’a fait repousser mon projet pendant des années.


    Une Solution Écologique et Éthique

    Ma passion pour les perles et les paillettes a également été remise en question. Le plastique étant omniprésent dans ces matériaux, je ne pouvais m’y résoudre. J’ai longuement réfléchi à mon envie de création sous l’angle écologique jusqu’au jour où j’ai découvert un fournisseur français de paillettes en acétate de cellulose, un matériau naturel et biodégradable. Ce fut une véritable révélation, un poids immense s’enlevait de mes épaules.

    Pour aller plus loin dans mon engagement écologique, j’ai décidé de travailler exclusivement à partir de vêtements de seconde main. En faisant cela, je contribue à réduire les montagnes de textiles qui s’accumulent à l’autre bout du monde, dans ces décharges à ciel ouvert qui m’ont tant marquée.


    La Naissance de La Petite EugèneS

    Aujourd’hui, je suis prête à réaliser mon rêve. Je veux créer des pièces uniques, brodées à la main. Ma marque, La Petite Eugènes, est née de cette volonté de marier créativité et responsabilité. Je souhaite que chaque personne portant mes créations se sente forte, en harmonie avec la nature et unique. Habillés par la nature, en équilibre avec leur environnement, je veux que ces personnes rêvent d’un monde meilleur et plus beau, et qu’elles croient en la possibilité de ce changement.

    Ainsi, La Petite Eugènes est plus qu’une marque. C’est un rêve devenu réalité, un hommage à mes ancêtres et un pas vers un avenir plus respectueux de notre planète. Ensemble, habillés de broderies uniques et durables, nous pouvons rêver d’un monde plus beau et croire en sa possibilité.

  • Les ateliers du mois de Juin

    Découvrez nos Ateliers de Broderie à Tours : Rejoignez-nous pour une Expérience Créative !

     

     

    Bienvenue sur notre blog ! Aujourd’hui, nous avons le plaisir de vous annoncer nos prochains ateliers d’initiation à la broderie, qui se dérouleront tout au long du mois de juin. Que vous soyez débutant·e ou que vous ayez déjà une certaine expérience, il y a un atelier fait pour vous. Préparez-vous à plonger dans l’univers fascinant de la broderie et à laisser libre cours à votre créativité. Voici tous les détails :

     

    Atelier du Jeudi 13 Juin : 18h30-21h – Niveau 2

    Initiation à la broderie avec perles et paillettes

     

    Vous souhaitez apporter une touche de glamour à vos créations ? Cet atelier est fait pour vous ! Apprenez à intégrer des perles et des paillettes à vos broderies tout en découvrant de nouveaux points au fil. Cet atelier est parfait pour celles et ceux qui souhaitent sublimer leurs ouvrages avec des éléments scintillants et sophistiqués.

     

    Atelier du Jeudi 20 Juin : 18h30-21h – Niveau 1

    Initiation à la broderie au fil à l’aiguille

     

    Parfait pour les débutant·e·s, cet atelier vous guide à travers les bases de la broderie au fil. Vous apprendrez les techniques fondamentales dans une ambiance chaleureuse et bienveillante. Cet atelier est une excellente opportunité de découvrir le plaisir de la broderie et de développer de nouvelles compétences.

     

    Atelier du Jeudi 27 Juin : 18h30-21h – Niveau 1

    Initiation à la broderie au fil à l’aiguille

     

    Si vous avez manqué notre premier atelier de niveau 1, voici une nouvelle chance de vous initier aux bases de la broderie. Plongez dans cet univers créatif et repartez avec les connaissances nécessaires pour réaliser vos propres chefs-d’œuvre. Chaque point appris est une étape vers des créations uniques et personnelles.

     

    Atelier du Samedi 22 Juin : 14h30-17h

    Quartier libre

     

    Vous avez une idée précise en tête ? Cet atelier est l’occasion parfaite pour donner vie à vos projets personnels. Venez avec votre idée, et nous travaillerons ensemble pour la concrétiser. C’est une opportunité unique d’explorer vos propres inspirations avec notre accompagnement et notre expertise. Laissez parler votre créativité et réalisez vos rêves brodés !

     

    Informations Pratiques

     

    Tous nos ateliers se déroulent au :

    69 rue Néricault Destouches, Tours

     

    Et bonne nouvelle : tout le matériel est fourni ! Vous n’avez qu’à venir avec votre envie d’apprendre et de créer.

     

     

    Pourquoi Participer à nos Ateliers ?

     

    Chaque atelier est une chance de s’immerger dans l’univers fascinant de la broderie, de partager un moment agréable avec d’autres passionné·e·s, et de repartir avec de nouvelles compétences. C’est aussi l’occasion de rencontrer des personnes partageant les mêmes intérêts et de passer un moment convivial et enrichissant.

     

    Les places sont limitées, alors n’attendez pas pour réserver la vôtre ! Pour plus d’informations et pour réserver votre place, n’hésitez pas à nous contacter par email contact.lapetiteugenes@gmail.com

     

    Nous avons hâte de broder avec vous très bientôt !

     

    Créativement vôtre,  

     

     

    Nous espérons vous voir nombreux et nombreuses à ces ateliers ! En attendant, n’hésitez pas à parcourir notre blog pour plus d’articles inspirants sur la broderie et la création. À très bientôt !

  • Comment réduire sa consommation textile?

    L’industrie textile est la deuxième plus polluante au monde après le pétrole. Il s’agit de milliers de vêtements produits chaque minute. Nous avons pris l’habitude de consommer énormément de vêtements et autres objets d’ailleurs. Nous avons eu envie de porter les mêmes looks qu’une personne de la télévision, les blogs, les réseaux sociaux, nos ami.e.s, nous sommes tous et toutes influencé.e.s par ce qui nous entoure. Et ce depuis toujours, c’est pourquoi il est si difficile de se détacher de ces habitudes.

    Il est facile d’acheter des vêtements pour ressembler à nos ami.e.s, vouloir être identifié.e grâce à nos styles comme des groupes cools à l’école, c’est rassurant. Il y a deux semaines j’ai répondu aux questions des étudiants en journalisme de Radio campus à Tours. Avec Milène @leleopardrose, nous avons été invitées pour participer à un échange au sujet de la fast fashion et l’une des chroniqueuses nous a dit une phrase très intéressante qui ressemblait à ça : ce n’est pas toujours facile d’acheter en friperie car on a pas de modèle, d’exemple ou de preuve que ce que l’on va choisir sera cool. Cette phrase est arrivée après une interview devant un H&M suite à laquelle nous disions que les freins étaient seulement dans nos têtes. Mais il est peut-être aussi vrai que ces freins soient plus complexes. Les marques de fast fashion semblent nous montrer le bon chemin, les tendances, qu’elles même puisent dans les plus grands défilés. Il est forcément plus simple d’aller chercher les pièces que l’on nous conseille de porter. Cela est rassurant et tout comme à l’école nous voulions ressembler à un groupe de personnes, ici nous sommes rassuré.e.s de savoir que nos choix seront reconnus comme « tendance » et sans faute de gout. Mais cela nous entraine souvent à consommer de moins bonne qualité et en trop grande quantité par rapport à nos besoins réels.

    Ces magasins nous donnent envie d’avoir toujours plus et d’avoir les dernières pièces à la mode. Au-delà de dicter comment nous habiller, ces enseignes arrivent à nous convaincre que l’on a besoin d’avoir cet énième perfecto noir, comme s’il était si différent de celui de la saison passée. En réalité nous n’en avons pas besoin, on nous le montre partout et nous croyons qu’il manque à notre dressing.

     

    J’ai travaillé dans des bureaux de stylisme où nous travaillions H24 sur les prochaines collections, nous vivions en décalé, avec un an d’avance voir plus. Nous même étions victime de cette surconsommation, nous nous pensions toujours être démodées. Et en plus nous travaillions dans un quartier de boutiques de fringues et chaussures. Je me rappelle que nous parlions beaucoup de ces achats que l’on allait faire pendant la pause dej comme si c’était indispensable.

    Mais un jour, j’ai compris, j’ai regardé mon dressing et j’ai vu que j’avais trop de vêtements pour une seule vie, que je portais toujours les mêmes choses. Et pour moi, une chose que je n’ai pas encore réglée, c’est que j’ai tendance à porter en boucle la dernière pièce que j’ai ajoutée à mon dressing. En ce moment il s’agit de mon pantalon lamé argenté. Je pourrais le porter tous les jours. Mais quelle sera sa durée de vie ?

    Changer sa consommation, ce n’est pas seulement la réduire, c’est aussi repenser notre façon de s’habiller. Avoir moins de vêtements implique que ce que l’on choisit, nous savons que nous les porterons plus de 10 fois et sur une durée de plusieurs années si possible. C’est aussi savoir si les vêtements que nous choisissons s’associeront bien avec ceux qui sont déjà dans notre dressing.


    Pour tout ça, je crois que l’on a besoin de vraiment savoir le look et le style que l’on a envie d’arborer. Souvent on nous montre des personnes minimalistes qui choisissent de ne porter que des couleurs neutres, beige, crème ou bleu marine. Personnellement je ne me retrouve pas dans ce choix mais je ne juge pas ces personnes, si c’est ce qui leur correspond.

    Dans tous les cas, pour trouver son propre style, de quoi avons-nous besoin ? Je crois que je commencerai par regarder sur Pinterest ou sur les réseaux sociaux, les looks que j’apprécie. Je me ferai un petit tableau avec ces images. Souvent en les regardant on pense que ce n’est pas pour nous, que ce sera compliqué, peut-être que l’on nous jugera. Mais je suis persuadée que si vous aimez ces looks, c’est qu’ils vous correspondent et vous serez super fier.ère.s en sortant avec. La peur du regard des autres est un énorme frein je le sais très bien, mais est-ce que vous préférez vraiment vous restreindre à rester quelqu’un que vous n’êtes pas pour le regard des autres ? Et puis les autres c’est qui ? Des inconnu.e.s dans la rue ? Quand les reverrez-vous ? Combien de temps vous voient-ils ? 1min au max… ça ne vaut pas le coup.

     

     

    Une fois que vous avez votre tableau et que vous êtes deja excité.e.s de savoir que c’est votre futur look, je ne peux que vous conseiller d’aller fouiller en friperie ou dans une association solidaire des pièces qui ressemblent à celles des images. Attention, l’idée n’est pas d’acheter trois fois le même type de jupe ou de chemise, l’idée est de reproduire au moins un look entier. Vous seriez surpris.e de ce que l’on peut trouver. En tout cas n’oubliez pas d’essayer, de bien regarder l’état du vêtement et de vous demander combien de fois est-ce que vous porterez ces vêtements. Personnellement je fonctionne au coup de cœur, je repère souvent les pièces de loin que ce soit par leur matière ou leur motif, j’ai l’œil.

    Et voilà, aussi simple que ça, vous avez votre premier look qui ressemble à la personne que vous voulez être et en plus de seconde main. Parce que oui, acheter neuf aujourd’hui c’est contribuer à cette industrie polluante qu’elle la mode. C’est aussi participer à une économie désastreuse pour de nombreux pays, des conditions déplorables pour les personnes qui créent ces vêtements. De plus lorsque l’on achète en suivant les tendances, on se lasse vite de nos achats et on cherche à s’en débarrasser. On les donne à des associations en pensant bien faire mais malheureusement la plupart finissent dans des décharges à ciel ouvert, créant des montagnes de vêtements à l’autre bout du monde. Elles ont été mon déclic et je vous en reparle rapidement.

     

     

     

    J’espère que cet article vous a plu, n’hésitez à me le dire en commentaire, je serai ravie d’en discuter.

    Aussi, pour contribuer à la réduction de ces montagnes de vêtements, je crée des pièces uniques à partir de vêtements de seconde main que je récupère dans les invendus d’associations solidaires. J’utilise mon savoir-faire de broderie haute couture pour les revaloriser et leur offrir une vie meilleure ou en tout cas plus brillante.

  • Une nouvelle page

    Suite à nos aventures avec L’éclipse créative, nous avons saisi l’opportunité d’ouvrir une boutique dans un local de Tours. Nous sommes à présent quatre pour tenir ce lieu mettant en avant les savoir-faire plus ou moins locaux mais surtout ancrés dans leur temps.

    Notre vision de la boutique est comme un concept store de marques proposant des pièces uniques et/ou fabriquées à la main avec amour. Entre upcycling et produits naturels, nous avons à cœur de proposer une vision nouvelle de l’artisanat français.

    Nous sommes convaincues que l’avenir se redirige vers le bien-fait, la manufacture et une économie plus locale, en plus petite quantité. L’idée est également de revaloriser des savoir-faire et de vous les présenter, vous pourrez alors rencontrer les créateurs et créatrices. Vous pourrez également découvrir et apprendre nos savoir-faire lors d’ateliers divers proposés dans notre nouvel espace.

    Si vous êtes de Tours vous serez les bienvenus et si vous venez d’ailleurs, alors nous vous attendrons le temps que preniez la route.

    Nous espérons vous faire rêver en vous proposant une nouvelle façon de vivre et de consommer ancrée dans notre temps.

  • Comment prendre soin d’un vêtement brodé ?

     

     

    La broderie est une technique qui sublime bon nombre de nos vêtements. Qu’ils aient été brodés à la main ou à la machine, l’entretien de nos vêtements brodés est un vrai sujet.

     

    En quelle matière sont les paillettes ou sequins ?

     

    Je voudrais tout d’abord vous expliquer la différence entre les sequins et les paillettes. Les sequins sont des disques percées et dont le trou est excentrée. ( comme les « sequins magiques » ). La paillette quant à elle est percée par son centre, elle reste donc immobile le plus souvent une fois brodée.

    Maintenant que vous en savez un petit peu plus, je vais vous parler de le matière.

    Les paillettes et les sequins existent en plastique, métal ou en mica. Celles que nous utilisons chez La petite Eugènes sont en acétate de cellulose et sont donc biodégradable, ont le label REACH et sont fabriquées en France.

     
    Quelles sont les caractéristiques de nos paillettes?

     

    Notre fournisseur travaillent pour de grandes maisons de mode et des ateliers fournissant ces grands noms du luxe. Ces entreprises demandent à ce que les paillettes puissent être entretenues par le nettoyage à sec. Il s’agit donc de la meilleure méthode pour favoriser la durée de vie de vos vêtements brodés.

    Les paillettes n’apprécient guère la chaleur et tolèrent l’eau.

     

    Comment entretenir un vêtement brodé?

     

    Nous avons réalisé des tests d’entretien en pressing et dans nos bureaux. Les résultats sont assez clairs et encourageant.

    Au pressing, nous avons été étonnés mais le résultat n’était pas bon. En effet, certaines paillettes ont subit une décoloration. Nous avons contacté notre fournisseur qui nous a averti que selon les produits utilisés pour le nettoyage à sec, la paillette peut se dégrader.

    Quant à nos essais, le nettoyage à la main est tendu puisque nous pouvons avoir tendance à faire couler une eau un peu trop chaude.

    Nous avons donc fini par des tests en machine et EUREKA ! Pas de problème mises à part certaines paillettes anciennes qui ont tendance à se déformer. Cependant, pour les paillettes nouvelles de notre fournisseur, aucun problème.

     

    Un nettoyage sur l’envers, à 40°C en mode éco fonctionne très bien.

     

    >>Notre équipe possède des pièces La petite Eugènes qui ne bougent pas avec le temps.

     

     

    Comment l’upcycling peut atteindre des standards de luxe avec La Petite Eugènes

     Comment l'upcycling peut atteindre des standards de luxe avec La Petite Eugènes Dans un monde où la consommation rapide domine, il est essentiel de redécouvrir des méthodes plus durables et respectueuses de l’environnement. L'upcycling, ou surcyclage, est une de ces méthodes qui consiste à revaloriser des vêtements de seconde main pour leur donner une nouvelle…

    Mon Histoire Créative : La Naissance de La Petite Eugènes

    La Découverte de la Broderie Mon aventure créative a véritablement commencé par un coup de foudre inattendu. C'est au détour de missions intérim dans les prestigieuses maisons d'art de Chanel que j'ai découvert la broderie. Très vite, j'ai compris que cet art ancestral me touchait profondément, réveillant en moi des souvenirs enfouis et une passion…